Que deviennent les manageurs dans l’entreprise libérée ?

img_0605

Autonomie et responsabilité des collaborateurs, nouvelles formes de motivation, transparence des informations, organisation horizontale, co-construction avec les équipes, répartition du pouvoir… : l’entreprise libérée, où libérante, fait voler en éclats les points de repères habituels ! Les manageurs ont un rôle essentiel dans cette évolution mais leur rôle et leur positionnement dans l’entreprise va être transformé. Voici comment nous voyons les choses chez Agesys et la manière dont nous avons fait  évoluer notre management.

Une diminution de la hiérarchie: une conséquence, pas un objectif !

Le point de départ de notre projet était de travailler sur un contexte propice au développement de l’autonomie des collaborateurs, favorisant ainsi leur épanouissement et leur implication.

Au fur et à mesure que les collaborateurs sont devenus plus autonomes et responsables, l’encadrement s’est transformé avec moins de présence au quotidien et en lâchant prise sur l’opérationnel: il se concentrait d’avantage sur “l’individu” en laissant le quand, le où et le comment aux collaborateurs. Cette prise de responsabilité des collaborateurs a naturellement entraîné, au fil du temps,  une diminution du besoin d’encadrement et de hiérarchie.

Nous avons estimé cette diminution de l’encadrement à plus de 50 % au cours des trois dernières années comprenant la suppression d’un niveau hiérarchique. A noter que ce temps libéré a été affecté, pour la majeure partie, aux collaborateurs car l’autonomie, la responsabilisation et l’implication nécessite du temps en plus pour eux:par exemple, participer aux projets d’entreprise ou pour gérer les choses supplémentaires!

La diminution de la hiérarchie est donc une réalité chez nous mais est une conséquence du modèle que l’on développe et cela est parfaitement logique quand on se dirige vers une organisation horizontale.

 

Une transformation du management : l’opérationnel et le relationnel !

La transformation du management a été pensée par un groupe de travail, constitué sur la base du volontariat à travers un projet nommé “Y’nnovation managériale”! La grande force de ce projet a été de séparer le management opérationnel et le management relationnel.

Le management opérationnel concerne le travail au quotidien et dépend des projets, des missions ou des actions à effectuer: lorsqu’il y a un groupe ou co-activité, un manageur opérationnel, que l’on appelle “Capitaine” est coopté par l’équipe pour une certaine durée. Un collaborateur peut donc avoir plusieurs manageurs opérationnels en fonction de ce qu’il fait dans l’entreprise et peut lui même devenir capitaine d’un groupe s’il est coopté par ses pairs. A noter que chaque manageur opérationnel (Capitaine) est accompagné et formé si c’est son premier capitanat.

Le management relationnel concerne le suivi et l’accompagnement du collaborateur en tant qu’individu. Il est dissocié du management opérationnel! Le manageur opérationnel est le supérieur hiérarchique légal du collaborateur mais son rôle correspond plus à du coaching qu’à du management! C’est le collaborateur qui choisit son coordinateur relationnel et il peut en changer chaque année s’il le souhaite.

Cette séparation du management a favorisé la répartition du pouvoir en permettant à chacun d’avoir son domaine de responsabilité et permet d’éviter de tout faire reposer sur quelques “têtes”. Dans la pratique, nous sommes passés de 7 managers à 6 coordinateurs relationnels et une douzaine de capitaines (managers opérationnels). Tous ont des rôles à temps partiel.

 

Un changement de métier pour le manageur !

Moins d’encadrement, transformation du management: il est évident que les manageurs traditionnels vont évoluer vers un métier différent et voici quelques possibilités:

1- Capitaine d’une cellule

Dans une organisation classique, les manageurs sont très souvent les collaborateurs qui ont la plus forte compétence dans leur métier et c’est d’ailleurs souvent pour cela qu’ils ont été nommés. C’est la première possibilité que peut avoir un manageur: se recentrer sur sa compétence et être référent dans son domaine de prédilection.

2- Coordinateur relationnel

Si le management et l’humain sont la préférence du manageur, il pourra choisir d’être coordinateur relationnel ce qui est un changement de métier car il va passer du contrôle et du pilotage au coaching et à l’accompagnement. Le coordinateur relationnel sera formé et accompagné dans son nouveau métier et c’est ce que nous avons fait chez Agesys (formation de coaching et accompagnement du groupe de coordinateurs relationnels par un consultant). A noter que le coordinateur doit avoir la double compétence : manageur et coach puisqu’il devra s’adapter au niveau de maturité de ses collaborateurs. Tous les manageurs ont choisi cette option qui n’est pas un travail  temps plein et ont donc pu la compléter avec de l’opérationnel ou de nouveaux défis.

3- Nouveau défi dans l’entreprise

Transformer l’organisation vers un modèle horizontal créé beaucoup d’opportunités: plus de responsabilités pour plus de collaborateurs avec des nouveaux besoins ou des nouveaux métiers. C’est la troisième possibilité qu’à le manageur pour trouver un challenge épanouissant et ça a été le cas chez Agesys puisqu’un manageur est passé « chargé d’affaire » et a proposé de développer l’activité Agesys sur sa région.

4- Nouveau projet hors de l’entreprise

En fonction de l’état d’esprit du manageur, de sa capacité à s’adapter et de sa volonté à trouver un nouveau sens à sa carrière, il se peut qu’il ne trouve pas d’option qui lui convienne dans cette nouvelle organisation. Notre rôle est de l’accompagner et d’essayer de trouver avec lui une orientation où il puisse s’épanouir mais s’il choisit de réorienter sa carrière vers une autre société, nous acceptons avec bienveillance sa décision. Ça a été le cas pour un de nos manageurs.

 

Le rôle clé des manageurs dans la transformation !

Le lâcher prise, l’accompagnement des collaborateurs vers plus d’autonomie, les manageurs ont un rôle clé dans la transformation de l’entreprise et c’est avec eux que j’ai pu mener ce projet de transformation chez Agesys: un grand merci à  eux 🙂

 

 

Christophe Thuillier

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s